Pédagogie et transmission

Fabriquer et parler ou créer et aussi jouer et encore discuter ou bien interroger, surtout expérimenter, mais encore découvrir, bouger ou réfléchir, exprimer, partager, construire et ressentir

« Ça cartonne », Calais, Toussaint 2011

Nous abordons la pratique artistique  de la même manière que nous cheminons pour la création de nos spectacles : en partant du sensible, et des individualités, pour aller vers des apprentissages techniques plus formels et généraux ; en privilégiant le jeu et l’improvisation, pour se créer une base d’écriture à répéter.

Nous proposons aux élèves des ateliers de pratique de la marionnette (construction et manipulation), de cirque (équilibre sur objets, manipulation et jeux d’adresse, acrobaties collectives) et de jeu théâtral.

L’enjeu de ces ateliers est de partager une expérience du voyage qu’est le processus de création.

Compagnons de la création de « Peau d’âne », Sarthe, février 2016

Nous proposons différents moments de pratique artistique : 

Les ateliers de découverte des différentes disciplines pratiquées dans le spectacle : manipulation de marionnette, cirque et jeu d’acteur

Passeport pour l’Art avec la Ville de Toulouse, CP de l’école Buffon , mars 2015

« Ça cartonne », Calais, Lucie Boulay

Compagnons de création de Peau d’âne Sarthe, février 2016

Sur une base d’ateliers de 2h, à raison d’1 intervenant pour 8 participants

Rencontres avec les spectateurs :

création de Peau d’âne Sarthe, décembre 2015

Compagnons de création de Peau d’âne Sarthe, février 2016

bord de scène à l’issue de la représentation : 30 minutes

discussions en classe suite au spectacle : prévoir une heure, pour avoir le temps d’échanger avec les spectateurs, nous en profiterons pour discuter / répondre aux questions / montrer quelques marionnettes

Expérimentation du processus de création :

projet « Ça cartonne », Le Channel à Calais, Toussaint 2011 spectacle pour 70 enfants des centres de Loisirs

Partager le mode de travail de la compagnie : partir des individus, de ce qu’ils sont ; partir du sensible, du ressenti, pour ensuite rajouter les apports techniques et aller jusqu’au donner à voir / au partage avec un public.

Nous étudions les idées venant des enseignants, des structures culturelles, des acteurs sociaux, pour construire ensemble le projet de création.

 

Compagnons de création de Peau d’âne Sarthe, février 2016

Passeport Pour L’Art avec la ville de Toulouse projet « Bien dans mes baskets » , CM2 école Bayard, Mars 2016

Vincent Baccuzi « Ça cartonne »

passeport pour l’Art école Buffon, Judith Rousseau Avril 2015

Compagnons de création de Peau d’âne Sarthe, février 2016 Dominique Habouzit