Peau d’âne

de Charles Perrault revisité
solo pour 9 marionnettes et leur fil de l’histoire

– « Dans notre Peau d’âne, il y a une robe. »
– « Oui, mais une seule ; et elle est cousue de malheur ! »
– « Dans notre Peau d’âne, il y a un âne. »
– « Oui, mais il ne perd pas sa peau ; et il est rigolo ! »
– « Il y a une marraine… »
– « Oui, mais pas si fée que cela ! »
– « Et un roi, et une princesse, aussi.« 
– « Hum…c’est pas LE VRAI Peau d’âne, quand même »
– « Si, c’est un vrai Peau d’âne :  le nôtre »

Peau d’âne, c’est une histoire où un Père-Roi va demander la main de sa Fille-Princesse, et où celle-ci va trouver comment se dépatouiller de cette demande impossible, et comment grandir.
Nous avons choisi de la raconter dans un solo marionnettique, avec musique, chansons, décor magique, et en traitant la question de l’inceste sans tabou.
Les adultes tremblent, les enfants rient, chacun dans la compréhension qu’il peut avoir du drame qui s’opère. Le parcours de l’héroïne est résolument résilient, optimiste et touchant.

DISTRIBUTION

Co-auteurs : Lucie Boulay, Dominique Habouzit
Mise en scène : Dominique Habouzit
Interprétation : Lucie Boulay
Composition musicale : Jean-Luc Amestoy
Scénographie et marionnettes : Vincent Bacuzzi
Construction : Franck Breuil
Création lumière : Thomas Maréchal
Régie son et lumière : Hélène Tourmente, Josselin Roche
Production, administration : association Le Grand Raymond, Vanina Montiel
Diffusion : Vanina Montiel
Compagnonnage : Le Boustrophédon
Théâtre de Marionnettes 
Jeune public : à partir de 8 ans

Mars 2017, représentation au Théâtre des Mazades, Toulouse
crédit photos : Mikael Labat

Caractéristiques du projet

Un conte mis en scène
Peau d’Âne est un conte, et c’est aussi une histoire d’enfant, puisqu’on y parle d’une petite fille qui suite à la demande en mariage de son père va quitter son château et grandir.
Mais ce n’est pas qu’une histoire pour les enfants : les grands y ont leurs rôles et leurs responsabilités, et les adultes, qui sont aussi de vieux enfants, y trouveront leur compte d’émotions et d’intérêts. Cette histoire est le socle de notre spectacle.
Celui qui écoute des contes se fait ses propres images, son imaginaire est invité à participer au voyage artistique. En créant un spectacle à partir du conte de Peau d’Âne, nous proposons nos images, notre propre version des faits, et faisons des choix qui seraient restés ouverts dans l’art du conte. Nous changeons aussi des signes, qui sont d’autant plus en relief qu’ils diffèrent de la version de Perrault.

Mais nous gardons du conte des essentiels : la sécurité, que le conte garantit à celui qui l’écoute – et particulièrement aux plus jeunes. On peut y raconter les ornières de la route du personnage, parce qu’on sait que l’issue en sera heureuse.

Un spectacle jeune public
« Partant de mon enfance, pour aller vers celle de chacun, je veux que Peau d’Âne parle à tous, avec différents niveaux de lecture : ce conte est une histoire de famille, de générations, et celles-ci seront présentes jusque dans notre public. J’ai créé des spectacles tout publics qui traitaient de sujets graves, que les enfants abordaient avec leur propre sensibilité et compréhension.Pour « Peau d’Âne », je veux m’adresser aux enfants d’aujourd’hui et à ceux qui l’étaient hier, et tenter de nous ramener à cet âge qui est la partie mystérieuse de l’humanité ; sans me placer dans le rôle de l’adulte qui sait. »

Lucie Boulay.

Dominique Habouzit, mise en scène

Metteur en scène et co-auteur
Dominique Habouzit a suivi la formation de comédien de cirque au Centre des Arts du Cirque Le Lido à Toulouse puis de nombreux stages de clown avec Christophe Thellier et Michel Dallaire. Il s’est aussi dirigé vers le travail du texte au théâtre et a découvert la mise en scène avec Solange Oswald du Groupe Merci dont il a intégré la compagnie en tant que comédien dans le spectacle « La mastication des morts ». Il est membre de la compagnie Blick Théâtre et a mis en scène les spectacles : [hullu], et Tumultes. Il est aussi formateur en dramaturgie et recherche au Lido, ESACTO Toulouse.

Partenaires de création :

Compagnonnage le Boustrophédon, 31
Réseau Départemental des Scènes jeune public de la Sarthe, 72
La Grainerie, Balma, 31
Centre Culturel de Ramonville, 31
Théâtre des Mazades, Centre Culturel de Toulouse, 31
Mix’Arts Myris, Toulouse, 31
Circa, Auch, 32
Ax Animation, Ax les Thermes, 09
Théâtre de l’Archipel, Fouesnant, 29
L’Usinotopie, Villemur sur Tarn 31
L’Hostellerie de Pontempeyrat , Regards et Mouvements 42
Les Saisons de la Communauté de Communes du Lodévois Larzac 34